Du feu

Du feu

Décembre 2019
continuum, Bordeaux

Madeleine Moisie

« Le grand feu magique. Pour allumer le grand feu magique il vous faudra des soleils.

Les soleils sont les personnes qui vous entourent et qui brillent forts.

Leurs rayons magnifiques inondent vos journées de bonheur et vous permettent d’accomplir des actions dont vous ne vous seriez jamais cru·es capables.

On ne peut pas tout à fait choisir le moment où le grand feu magique s’allumera, on peut en revanche préparer le terrain de manière à ce que tous les éléments extérieurs soient favorables.

Mais même ça, on ne le choisit pas vraiment. On peut juste décider, quand on est prêt·e, à faire soleil soi-même. Il faut savoir s’écouter et laisser les petites braises crépiter.

Chaque grand feu magique est unique pour celui ou celle qui le ressent mais il est plus fort quand il est vécu en collectif. »

Madeleine grandit près de Bordeaux, puis étudie à l’École nationale supérieure d’art de Limoges de 2014 à 2019. Après avoir vécu un an dans lieu autogéré de vie et d’accueil d’exilé·es à Limoges, elle quitte la ville pour la campagne. Elle vit depuis 2020 sur le plateau de Millevaches en Corrèze.

« Mon équilibre se trouve à la jonction de deux mondes : le groupe et le repli sur soi. Je brûle d’amour pour les projets collectifs, chantiers, cantines, les ateliers partagés, les carnavals et les processions. Ça allume des feux dans mon coeur qui nourrissent les espaces de retour à soi, les temps où je mets en lieu sûr ces récits, où je formule les questions qui en découlent et prends le temps de produire. Au travers de performances, vidéos et installations je tente d’activer une magie politique et de ré-enchanter nos mondes, considérant le rôle de l’artiste comme celui d’un·e magicien·ne. »